×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Top Nouveautés

Alerte maximale à Toulouse et sa région : ce qui change pour nous

Justin Ducol Justin Ducol

Alerte maximale à Toulouse et sa région : ce qui change pour nous

Depuis ce mardi 13 octobre 2020 à 00h00, la ville rose vire au rouge : Toulouse et 16 villes de l’agglomération passent désormais en zone d’alerte maximale dans l’endiguement du virus Covid-19. À ceci s’ajoutent 86 communes de la région Haute-Garonne qui passent, elles, en état d’alerte renforcée. Que cela va-t-il changer dans notre quotidien ? Toulouse Secret fait le point pour vous.

L’annonce n’avait hélas rien de surprenant : après avoir franchi les seuils critiques du taux d’incidence global, du taux d’incidence chez les +65 ans ainsi que le taux d’occupation des lits de réanimation dans les hôpitaux, Toulouse bascule dès aujourd’hui en zone d’alerte maximale. Elle est accompagnée par 16 autres villes de l’agglomération : Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma, Castanet, Saint-Orens, Labège, Aucamville, Launaguet, L’Union, Portet, Ramonville, Auzeville et Quint-Fonsegrives, qui passent elles aussi en zone d’alerte maximale.

Qu’est ce que cela change ?

Tout comme Paris et Marseille, tous les bars de la ville rose et des 16 villes accompagnantes devront fermer leurs portes pour une durée minimale de quinze jours à compter de ce mardi 13 octobre 2020. Doivent également fermer leurs portes : casinos, salles de jeux, salles des fêtes, salles polyvalentes et lieux d’exposition. Les salles de sport, qui obtenaient in extremis leur réouverture il y a peu, devront elles aussi fermer leurs portes pour deux semaines.

En plus de ces fermetures, les centres commerciaux de l’agglomération devront revoir leur jauge d’accueil à la baisse et les restaurants devront faire face à un protocole sanitaire plus drastique.

Publicité

86 communes en alerte renforcée

En Haute-Garonne, 86 communes passent dès aujourd’hui en zone d’alerte renforcée. Ces communes sont :

  • Zone Toulouse Métropole : Aigrefeuille ; Aussonne ; Beaupuy ; Beauzelle ; Brax ; Bruguières ; Castelginest ; Cornebarrieu ; Drémil-Lafage ; Fenouillet ; Flourens ; Fonbeauzard ; Gagnac-sur-Garonne ; Gratentour ; Lespinasse ; Mondonville ; Mons ; Montrabé ; Pibrac ; Pin-Balma ; Saint-Alban ; Saint-Jean ; Saint-Jory ; Seilh ; Villeneuve-Tolosane
  • Zone Sicoval : Ayguevives ; Aureville ; Auzielle ; Baziège ; Belberaud ; Belbèze-de-Lauragais ; Clermont-Lefort ; Corrensac ; Deyme ; Donneville ; Escalquens ; Espanès ; Fourquevaux ; Goyrans ; Issus ; Labastide-Beauvoir ; Lacroix-Falgarde ; Lauzerville ; Mervilla ; Montbrun-Lauragais ; Montgiscard ; Montlaur ; Noueilles ; Odars ; Péchabou ; Pechebusque ; Pompertuzat ; Pouze ; Rebigue ; Varennes ; Vieille-Toulouse ; Vigoulet-Auzil
  • Zone Muretain : Bonepos-sur-Ausonnelle ; Bragayrac ; Eaunes ; Le Fauga ; Fonsorbes ; Frouzins , Labarthe-sur-Lèze ; Labastidette ; Lamasquère ; Laverose-Lacasse ; Muret ; Pinsaguel ; Pins-Justaret ; Roques ; Roquettes ; Saiguède ; Saint-Clar-de-Rivière ; Saint-Hilaire ; Saint-Lys ; Saint-Thomas ; Saubens ; Seysses ; Villate
  • Zone La-Save-au-Touch : La Salvetat-Saint-Gilles ; Lasserre-Pradère ; Léguevin ; Lévignac ; Mérenvielle ; Sainte-Livrade

© Photo de couverture : Unsplash