×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Top Nouveautés

C’est officiel : plus des trois-quarts de Toulouse passeront bientôt en « ville 30 » !

Justin Ducol Justin Ducol

C’est officiel : plus des trois-quarts de Toulouse passeront bientôt en « ville 30 » !

Après Paris, Lille, Grenoble (et bientôt Lyon et Bordeaux), ce sera au tour de Toulouse de passer (en grande partie) en « ville 30 » très bientôt ; comprenez ici, la limitation et réduction de vitesse automobile à 30 km/h sur une grande partie des rues toulousaines, à l’exception de quelques artères et autres grands axes sélectionnés où demeurera la limitation à 50 km/h.

Comme l’annonçait le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc (et repris dans les colonnes de France 3 Régions) : « On a décidé d’aller vers 80% d’axes limités à 30 km/h [à Toulouse]. […] La finalité de ce projet, c’est de partager la voirie de manière plus équitable et sereine ». À l’heure actuelle, « près la moitié de la voirie toulousaine [est déjà] à 50 km/h », annonce le maire. Pionnière donc dans la réduction de vitesse, la ville rose adaptera toutefois ses déplacements en gardant ses grands axes et autres voies transversales à 50 km/h, quoiqu’il advienne. Bien que le projet de « ville 30 » soit encore à l’échelle de pourparlers, Jean-Luc Moudenc affirmait vouloir le réaliser avant la fin de son mandat, soit avant 2026.

Et en région ?

Avec 37 communes dans la région de Toulouse Métropole, « cela sera à chaque maire d’y réfléchir avec les citoyens », concluait Jean-Luc Moudenc. Toulouse embarquera donc seule pour le « ville 30 » sans mesure développée en région. Si pour l’instant, aucun plan n’a été confirmé sur quelles rues demeureraient ou non en 50 km/h, l’affaire reste à suivre…

Publicité

Photo de couverture : Wikimedia Commons.