×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Top Nouveautés

Le gouvernement annonce la « fin progressive » des animaux sauvages dans les cirques itinérants

Laura Coll Laura Coll

Le gouvernement annonce la « fin progressive » des animaux sauvages dans les cirques itinérants

Ce mardi matin, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a fait plusieurs annonces en faveur du bien-être de la faune sauvage captive. Parmi elles, des mesures concernant les cirques itinérants et les delphinariums… On vous en dit d’avantage.

La présentation d’animaux sauvages progressivement interdite dans les cirques itinérants 

« Ce n’est pas seulement la fin d’une période, c’est le début d’une nouvelle ère » a annoncé ce matin la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. En France, la présentation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants devrait en effet être progressivement interdite, en plus de l’introduction de nouveaux orques et dauphins dans les trois delphinariums du pays. Ainsi, si la ministre a en se sens présenté une série de mesures autour du « bien-être de la faune sauvage captive » cette dernière a en outre  évoqué la fin de l’élevage des visons d’Amérique si prisés pour leur fourrure, argumentant ainsi « notre époque a changé dans son attitude à l’animal sauvage ».

Publicité

« Nous allons soutenir la reconversion des cirques traditionnels »

« Nous allons avancer progressivement vers la fin des animaux issus d’espèces sauvages dans les cirques itinérants, en nous fondant sur l’incompatibilité des espèces concernées à vivre dans ces conditions itinérantes » a ainsi annoncé Barbara Pompili ce mardi 29 septembre. Mais alors, comment accompagner un tel changement majeur ? Pour ce faire, le gouvernement a annoncé son intention d’accompagner les circassiens, montreurs d’ours ou dresseurs de loups en soutenant la reconversion des cirques traditionnels vers d’autres spectacles, sans animaux issus d’espèces sauvages, « comme certains l’ont déjà fait par le passé » selon la ministre de la Transition écologique. Concernant les salariés de cirques, le gouvernement compte donc déployer des « mécanismes de formation continue et de reconversion professionnelle pour les aider à se diriger vers d’autres métiers s’ils le souhaitent. »