×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture Restos et Bars Top Nouveautés

Une Expérience Culturelle Virtuelle va être menée au Bikini et au Diagora !

Des simulations de concerts en vue d'une prochaine ouverture !

Toulouse Secret Toulouse Secret

Une Expérience Culturelle Virtuelle va être menée au Bikini et au Diagora !

Un premier pas vers une réouverture des lieux culturels !

Après déjà plus d’un an privés de public, la (sur)vie est difficile pour le Bikini et le Diagora. Salle de concerts mythique ou Centre des congrès et d’exposition, ces deux hauts lieux de l’évènementiel de la région toulousaine tentent tant bien que mal de joindre les deux bouts. Afin d’envisager une future réouverture, une expérimentation sous forme de simulation a débuté début avril. 

Le Sicoval (la Communauté d’Agglomération du Sud-Est Toulousain) en partenariat avec l’entreprise Dassault Système, mène actuellement une expérience tout à fait novatrice. Grâce à un représentation digitale de ces deux espaces culturels, ils étudient la circulation des flux d’airs, les risques de propagation du virus et les solutions pour l’empêcher. Autrement dit, un jumeau numérique conçu en 3D !

La salle du Bikini modélisée par Dassault Systems. (©Dassault Systems)

De futurs concerts test à prévoir

« On vient placer le public virtuellement avec plusieurs cas de figure. Jauge pleine, demi-jauge, assis ou debout selon la salle », Emmanuel Auger, directeur de Sicoval.

Des dizaines de simulations placent le public dans différents cas de figures : s’ils se déplacent ou non, parlent, portent ou non un masque, présence d’un système d’aération… Si cette étude n’en est pour l’instant qu’au stade numérique, les deux salles de spectacle devraient par la suite accueillir du public en conditions réelles suivant les recommandations établies.

Publicité

Des expériences similaires ont déjà été menées à la Philarmonie de Paris et dans certains hôpitaux.

« On fait ça pour montrer qu’on peut maîtriser un certain nombre de choses. On défend l’idée qu’il faut travailler sur une certification plutôt que tout fermer », Emmanuel Auger.

La salle du Bikini reproduite par Dassault Systems (©Dassault Systems)